Fondé en 1976, par le ténor Alain Nonat, le Théâtre Lyrichorégra 20 est un organisme culturel canadien à but non lucratif qui a pour mission la promotion de la musique, plus particulièrement de l’opéra chez le grand public et les jeunes, ainsi que la promotion d’artistes talentueux d’ici et d’ailleurs.

 

Alain Nonat

General and Artistic Director of the Théâtre Lyrichorégra 20

Alain Nonat,

né en France en 1942, possède la double citoyenneté canadienne et française.

 

Études primaires et secondaires en France au Lycée Carnot à Paris – Etudes collégiales au
Salesian College à Oxford en Angleterre. En 1966, il débute des études de chant à L’Ecole Française de Musique à Paris avec Maria Branèze et remporte son premier prix de chant. Au Canada à partir de 1967, il suit des cours de relations publiques à l’Université Mc Gill de Montréal et fait partie de L’Atelier d’Opéra de la Faculté de Musique Mc Gill ou il poursuit ses études en chant et remporte plusieurs prix au Concours National de Musique du Canada.

En 1970, il retourne en France et entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris d’où il sortira avec un Premier Prix de Chant et un Prix d’Art lyrique. Artiste lyrique, avec une   voix   de   “helden”   ténor,   il   est   lauréat   de   plusieurs   prix   de   concours   nationaux   et internationaux et de stages à l’étranger.
Ses maîtres furent au Canada : Luciano Della Pergola, Barry Wisenfeld, Antonio Narducci,
Bernard Diamant, Nina Narrici et John Newmark. En Europe Jacques Jansen, Jean-Christophe Benoit, Maria Branèze et Ernst Haefliger. Il a travaillé aussi aux USA avec Boris Goldowsky. De 1970 à 1982, il se produit en France, en Allemagne, au Canada et aux États-Unis et participe à plusieurs créations lyriques.

En 1974, il va créer et mettre en scène le conte lyrique Kurukshetra de Roger Frima, produira et   mettra   en   scène   le   mini-opéra   Le   Pauvre   Matelot   de   Darius   Milhaud   au   Festival   de Montrouge et présentera l’opéra comique japonais Kappa de Ishikata et Matsumoto.

De retour au Canada en 1976, il fonde à Montréal le Théâtre Lyrichorégra 20, un organisme culturel canadien à but non-lucratif, avec le soutien de plusieurs personnalités du monde artistique du Québec et de France. (voir site web : http://lyrichoregra20.wifeo.com).

En 1977, il obtient un certificat en Education de l’Université du Québec à Montréal. Il est engagé comme professeur spécialiste en musique à la Commission Scolaire Les Ecores de Laval. Il prend sa retraite en 2004.

Son implication en qualité de directeur général et artistique du Théâtre Lyrichorégra 20 et sa tâche   d’enseignement   l’obligent   à   prendre   la   décision   d’abandonner   sa   carrière   d’artiste lyrique, mais il restera proche de ce milieu en créant de nombreuses manifestations lyriques.

Il va créer plusieurs événements culturels importants au Canada :
1977 & 1979 –Présentation d’une exposition sur l’Opéra et la Danse à l’Expo-Théâtre de Montréal, avec la participation de 20 pays, plus une exposition du Ballet de Mexico au Musée d’art contemporain de Montréal.
1980 – 1981 : Le Pavillon de l’Opéra et de la Danse de Terre des Hommes à Montréal, les Vendredis Jeunesse de Terre des Hommes, le Festival de l’Opéra dans les centres d’achats, Semaine de l’Opéra Place Desjardins, une exposition internationale sur l’Opéra au Grand
Théâtre de Québec.
1982 : Soirée Hommage à Wilfrid Pelletier et animation lyrique du Pavillon de la France, Exposition de l’Opéra de Paris à la Place Victoria, Exposition sur l’Opéra et la Danseen Bulgarie au Pavillon du Québec, Animation lyrique et exposition sur l’Opéra au Pavillon du Québec.